Le Chef de Chœur

« LA MUSIQUE, C’EST MA VIE ! » AVEC LE DECES DE FRANCOIS GRENIER, NOTRE CHŒUR A PERDU SON ÂME, NOTRE CŒUR EST LOURD

 

Musicien passionné, talentueux, François Grenier avait un amour indéfectible pour la musique et le proclamait. C’était son oxygène.

Quelle chance, nous avons eu de pouvoir croiser son chemin et vivre ses projets ! O combien nous avons pu apprécier ses qualités humaines et professionnelles qui suscitaient, en nous, des motivations sans cesse accrues.

Parallèlement à ses fonctions de musicien en tant que claveciniste et organiste, François Grenier était aussi répétiteur, chef de chant et avait une préférence pour la musique baroque.

C’est en tant que chef de chœur qu’il intégra notre Atelier Choral en 2008 et en devint ensuite son Directeur artistique.

Il n’était pas seulement un musicien qui rayonnait mais aussi un ami, un être doux, apaisant, solaire, sensible, humble, généreux, bienveillant, une belle âme.

Remarquable pédagogue, parfaitement organisé, Il savait rassurer, rassembler et nous faire aimer le chant et la musique. Dès lors, chaque répétition s’avérait être un moment de réel plaisir. Par sa gestique et son regard, il nous emmenait dans la musique, dans un flot d’émotions jusqu’à l’accord final.

« Dès que François Grenier lève les mains pour prendre la direction de l’Atelier Choral, un silence précède la première note et le temps suspend son vol ».

Son exigence « du faire toujours mieux » avait contribué à améliorer la qualité du chœur. Il n’aimait pas l’à-peu-près. Il peaufinait la technique, traquait la moindre fausse note, travaillait et retravaillait les nuances, la prononciation. Par sa direction minutieuse et captivante, François réussissait à emmener le chœur dans son intimité musicale et à l’élever dans un univers émotionnel.

Il disait : « Le Chœur, ma vie » mais également, « l’Atelier Choral reste un chœur cool même s’il a acquis un certain niveau. »

« Oh oui, nous nous y sentions bien et quels progrès nous avons faits avec toi. Nous voulions tellement te faire plaisir !

« Tu nous as fait découvrir de nouveaux horizons musicaux en élaborant des projets dans la métropole lilloise avec d’autres chœurs, avec l’Orchestre des Jeunes du Conservatoire, en Belgique aussi, tout en nous encourageant sans cesse. Tu t’étais entouré de musiciens et amis talentueux : Juliette de Massy, Noémie Capron, Ronan Khalil, Rodrigo Ferreira, Thomas Stazyk, Vianney Oudart, Valérie Chouanière, Fabrice Foison…

« François, tu étais un cadeau. Nous avons connu le grand bonheur de monter dans le train de ta vie.

Tu nous laisses au milieu du chemin, anéantis, orphelins. Nous avions encore tellement de projets à vivre avec toi…

Comme tu le disais parfois, pendant les répétitions, nous aurions bien envie de t’entendre dire encore et encore : « On reprend, juste une p’tite fois ! »

Le monde musical a perdu un être d’exception. Tu nous manques cruellement. »

Dans un de tes derniers messages, tu nous demandais d’être patients et de garder la petite flamme allumée en nous.

Ta flamme a vacillé François et s’en est allée.

Nous sommes infiniment tristes, te pleurons et pensons à ta famille.

Edith Santune

Atelier Choral du Conservatoire de Tourcoing

 

L’Atelier Choral lui rendra hommage à Tourcoing lors d’un prochain concert.